LE DOMAINE

noun-scroll-down-1693872
Shooting bruguiere (3)_1

La petite et la grande histoire

Au 17 e siècle un manuscrit circule à Anduze. On trouve dans ce texte la description d’un luxueux jardin situé à Tornac, « formé d’arbres toujours verts ». C’est l’œuvre du marquis de Tornac, celle d’un deuxième château édifié dans la plaine, avec une fonction exclusivement dédiée à l’agrément. Mais « l’essentiel n’est pas dans le bâtiment, il est dans le jardin ». Nous sommes en 1685. Depuis les guerres de religion, La Bruguière s’est peu à peu transformée, mais porte toujours le souvenir d’un passé merveilleux. On y trouve encore la trace d’un souterrain, un bassin pour recueillir l’eau de la source ainsi qu’un circuit d’eau qui alimentait ce fabuleux jardin. C’est pourquoi les tornagais·es l’appellent toujours le « château ».

Chateau de la Bruguiere Tornac (10)

Un parc classé avec un bassin de nage biologique

Ce parc de trois hectares est une source d’inspiration et de beauté tout au long de l’hiver, du printemps, de l’été et de l’automne. Aux beaux jours il révèle un atout secret : un grand bassin naturel avec vue sur les contreforts des Cévennes et ses hameaux perchés. Ce bassin de nage biologique de dix-sept mètres de long ne reçoit aucun traitement chimique. La qualité de l’eau, exceptionnelle, est assurée grâce à un mouvement perpétuel, une filtration naturelle et une oxygénation par des plantes aquatiques. C’est une eau vivante et pure, comme celle des rivières des Cévennes.

guillemet

Restaurer cet écrin de verdure sans lui ôter ce côté « désordre naturel et composé » si délicat, de manière responsable, nous tient particulièrement à cœur. C’est pourquoi nous récupérons et recyclons l’eau, tout en réhabilitant le parc posément, avec des plantes qui ne nécessiteront pas d’arrosage à maturité.

Tornac

Aux contreforts des Cévennes méridionales

La Bruguière se situe à Tornac, une commune gardoise et occitane, au pied des Cévennes méridionales. Labellisée « Territoire Bio engagé », elle s’étend des contreforts des Cévennes à la plaine viticole et à la garrigue. Exposée à un climat dit « méditerranéen franc », la commune possède un « patrimoine naturel remarquable ».